12 mai 2011 ~ 1 Commentaire

Maintenance, éclairage public, espaces verts : Des milliers d’emplois au profit des jeunes à saisir

erma622376642.jpg

Kaddour D.
n K. Daghefli
Le groupe privé algérien d’éclairage public, Belux, a organisé hier, à l’hôtel Hilton d’Alger une sorte de foire de l’emploi, où les responsables ont essayé de démontrer aux élus et chefs d’entreprise qu’il y a «beaucoup d’opportunités de création de petites entreprises au profit de jeunes» dans notre pays et donc de résorption du chômage.
La rencontre à laquelle ont été conviés des responsables d’organisations patronales, tels le FCE, Forum des chefs d’entreprise, la CIPA, la Confédération des industriels et l’AGE , association des chefs d’entreprise, ainsi que les cadres des institutions chargées de l’emploi et du financement de la micro-entreprise comme l’Angem, agence de gestion des micro-crédits ou l’Ansej, agence nationale d’emploi des jeunes, a drainé beaucoup de jeunes porteurs de projets et très intéressés par les perspectives de cette initiative.
Mme Selmane, consultant du groupe Belux a estimé que par la gestion déléguée, «on peut créer beaucoup d’emplois au profit des jeunes chômeurs (…) Il suffit que les élus (qui ont été sensibilisés lors de cette rencontre) se délaissent de certaines activités comme l’éclairage, la maintenance, la gestion des espaces verts» pour voir directement les retombées de cette trouvaille sur l’emploi, explique t-elle. Cet appel vise surtout les collectivités locales qui ont la charge de ce type d’activités au profit de leurs concitoyens. Hier, il y avait une cinquantaine de jeunes promoteurs qui se bousculaient aux portes du chapiteau dressé par les organisateurs, afin de s’enquérir des choix et procédures qui s’offrent à eux.
Ce qui dénote de l’intérêt de cette initiative, la première lancée par une entreprise privée, c’est la présence sur les lieux, du ministre de la Formation professionnelle en personne qui a voulu prodiguer une sorte d’encouragement aux divers sponsors. M Khaldi a, en effet, répondu clairement que c’est «à l’initiative du comité de partenariat qui réunit les opérateurs économiques de faire des propositions notamment pour le volet formation». Pour mieux souligner la préoccupation prégnante de l’emploi sur toutes les institutions du pays, M. Hamiani a rappelé que l’emploi sera «un des thèmes phares» inscrit à la prochaine tripartite. Une manière aussi de dire, pour le patron du Forum des chefs d’entreprise, que ce dossier est crucial pour le gouvernement et pour tout le monde.
M. Hamiani lie toutefois ce débat à la nécessité de mettre à plat les autres dossiers comme le financement de l’investissement, mais aussi «le rôle du privé dans la politique économique nationale». Belux ne s’est pas contenté de présenter des brochures à ses invités, mais a ramené des spécialistes et consultants en matière de création d’entreprises pour leur expliquer les arcanes de «l’environnement des affaires en Algérie» et «les dispositions à prendre avant d’entreprendre» et ce, à travers vingt questions clés.
A noter que le groupe Belux s’est engagé à prendre en charge la formation, dans son école à Oran, à divers métiers dans le domaine de l’éclairage plus particulièrement, dont le nouveau métier d’installateur. Elle se propose, selon ses responsables parmi ses objectifs de «créer un réseau d’entreprises spécialisées dans la maintenance et l’éclairage public» et ce, en tirant profit des formules de financement existantes.

www.horizons-dz.com

Une réponse à “Maintenance, éclairage public, espaces verts : Des milliers d’emplois au profit des jeunes à saisir”

  1. Des milliers d’emplois au profit des jeunes à saisir

    groupe Belux a estimé que par la gestion déléguée, «on peut créer beaucoup d’emplois au profit des jeunes chômeurs (…) Il suffit que les élus (qui ont été sensibilisés lors de cette rencontre) se délaissent de certaines activités comme l’éclairage, la maintenance, la gestion des espaces verts» pour voir directement les retombées de cette trouvaille sur l’emploi

    le FCE, Forum des chefs d’entreprise, la CIPA, la Confédération des industriels et l’AGE , association des chefs d’entreprise, ainsi que les cadres des institutions chargées de l’emploi et du financement de la micro-entreprise comme l’Angem, agence de gestion des micro-crédits ou l’Ansej, agence nationale d’emploi des jeunes, a drainé beaucoup de jeunes porteurs de projets et très intéressés par les perspectives de cette initiative.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

ARTRES EN COLERE ! NE TOUCH... |
Le blog des Cabanes de Péro... |
La libre circulation des pe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de la résidence Riv...
| blogdivers
| les écolos