10 avril 2011 ~ 1 Commentaire

Conférence internationale sur la microfinance : Petits crédits pour grandes ambitions

Le ministère de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement et la Coopération allemande au développement en Algérie GIZ, organisent une conférence internationale sur la microfinance, sur le thème générique : “Quelle microfinance pour développer les très petites et petites entreprises ?” Cette rencontre qui se déroule au Sheraton (Alger) sur trois jours, vient tout à fait à son heure, pour faire d’abord un point de situation en Algérie, dans ce domaine et ensuite établir un échange d’expériences avec des partenaires, ayant déjà développer ce dispositif avec succès.
Intervenant au nom du ministre de l’Industrie, le secrétaire général du ministère, M. Abderrazek Henni, souligne l’intérêt qu’accordent les autorités au développement de la microfinance en Algérie, comme outil d’intégration de larges couches de la société au développement économique et à la croissance.
Dans son projet sur la modernisation de l’économie et la lutte contre la pauvreté, l’Algérie compte beaucoup sur ce genre de mécanismes, compte tenu de leurs effets positifs sur l’emploi et l’amélioration du pouvoir d’achat, du fait qu’ils assurent des revenus réguliers pour ceux qui veulent se lancer dans ce genre de projets.
M. Henni fait savoir qu’une stratégie sera mise en place pour développer cette expérience chez nous et surtout par laquelle seront levés tous les écueils qui semblent brider l’essor de la microfinance en Algérie. Exclus des circuits de crédits bancaires, beaucoup d’artisans issus du milieu rural et urbain trouveront par la microfinance une aide qui leur permettra de développer leurs activités. Il est à retenir que toutes les activités sont concernées par ce dispositif, qui vient en appoint à celui déjà lancé dans le cadre de l’ANGEM et qui s’est avéré, chemin faisant, insuffisant.
La microfinance servira d’instrument financier permettant d’offrir des crédits de faible montant à des familles pauvres pour les aider à développer leurs activités productives, génératrices de revenus leur permettant ainsi de développer leurs très petites entreprises. En plus de l’aide financière qui leur sera octroyée, les promoteurs de très petites entreprises seront accompagnés sur les plans de montage des projets, que ce soit du point de vue technique, organisationnel et autres aspects liés à toute l’opération.
Prenant part à cette rencontre, le délégué général de l’ABEF, M. Abderrahmane Benkhelfa a, pour sa part, souligné l’importance d’examiner avec d’autres partenaires, la démarche à suivre pour l’introduction de la microfinance en Algérie, en l’insérant notamment au sein de la sphère bancaire et financière et l’opportunité à mettre en place un cadre légal et réglementaire propre à cette activité.
Cette conférence sera sanctionnée par une série de recommandations portant sur la promotion de la microfinance. Les participants apporteront par leurs exposés de nouveaux éclairages sur ce dossier et feront un tour d’horizon complet des temps forts de la microfinance et des tendances qui la caractérise un peu partout, même au niveau des pays développés.
Farid B.

Une réponse à “Conférence internationale sur la microfinance : Petits crédits pour grandes ambitions”

  1. depannage informatique avignon 26 août 2017 à 13:01

    depannage informatique avignon

    http://www.depannage-informatique-avignon.com


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

ARTRES EN COLERE ! NE TOUCH... |
Le blog des Cabanes de Péro... |
La libre circulation des pe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de la résidence Riv...
| blogdivers
| les écolos